Guide

Pourquoi et comment utiliser un storyboard ?

Par 11 décembre 2020 Pas de commentaire
storyboard pub

Que ce soit pour un film, une publicité ou une vidéo pour internet, l’utilisation du storyboard revient souvent. A quoi sert cette succession de dessins et de plans ? Peut-on s’en passer ?

En animation comme dans les tournages de film, le storyboard est un outil presque indispensable de la pré-production. Il permet à la fois de visualiser les plans à venir et de voir si le scénario fonctionne bien.

Découvrez dans cet article, pourquoi et comment utiliser un storyboard ?

Le Guide des métiers créatifs

Votre passion : Le storyboard

Le storyboard est une technique utilisée aussi bien dans le cinéma, que l’animation ou encore la publicité. Et si créer des storyboard, pouvait tout simplement être votre métier pour travailler plus tard dans le Design Graphique, la Publicité, le Cinéma d’animation ou encore le Jeu Vidéo. Téléchargez vite notre Guide des métiers créatifs et numériques et découvrez différents débouchés possibles.

TÉLÉCHARGER

C’est quoi, un storyboard ?

Pourquoi et comment utiliser un storyboard ? Vous avez peut-être déjà entendu ce mot.
Il s’agit d’un document très utilisé en production vidéo. Fait avec des croquis, des dessins ou par ordinateur, il s’agit d’une suite de plans prévus pour votre tournage ou réalisation, avec les angles de vue, les actions à capter et parfois les dialogues.

Cet outil permet de raconter une histoire dans ses grandes lignes, avec ses principaux déroulements, et de voir comment s’accordent les plans. C’est aussi un bon moyen de faire émerger les erreurs de scénario ou les problèmes potentiels de tournage. Et donc de s’organiser.

Le storyboard, pourquoi l’utiliser ?

1. Mon idée fonctionne-t-elle ?
En quelques dessins et quelques plans, on a couché sur papier une idée dont on n’avait jusqu’ici fait que parler. Cela donne à voir si notre concept et notre idée fonctionnent bien et de déterminer vers où on souhaite aller.

2. Comment organiser mes prises de vue ?
Comment planifier le tournage, les prises de vue, que fait-on en premier et en dernier : le storyboard est un outil sur lequel s’appuyer. Et il y en a besoin, quand on doit tourner une vidéo d’une durée limitée. Faire entrer un nombre d’idées en 15, 30 ou 60 secondes nécessite d’être minutieux.

3. Rationaliser mon budget.
Le storyboard est approuvé par votre client ou la personne à l’origine du projet, ce qui permet d’utiliser le budget de manière efficace : on montre vite et bien à quoi va ressembler la production finale d’après telle idée de départ et avec quels moyens techniques y parvenir. 

storyboard6

4.Trouver les erreurs.
Les erreurs de narration, les détails à régler ou les problèmes peuvent apparaître pendant la création du scénario. Avec le storyboard, on économise du temps, du travail et de l’argent, en agissant en amont sur la production.

5. Qui fait quoi ? 
La scénarisation, c’est avant tout des discussions et des décisions entre scénariste, réalisateur, techniciens de tournage et artiste. Il faut conjuguer la compréhension qu’a eue l’artiste du scénario, avec la vision du réalisateur et les cadres à réaliser.

6. Trouver les dialogues, les punchlines, les slogans.
Quand on crée le storyboard, on peut tester des phrases, des slogans, des dialogues, voir si ça fonctionnerait et si l’ensemble des images et des punchlines se marierait bien.

Quel type de storyboard ?

  • En croquis simple, avec dessins bâtons rapides par exemple, mais c’est plutôt une affaire de débutant, pour des premiers films.
  • Dessinée au crayon avec du style et des effets
  • Dessiné par ordinateur, avec des logiciels spécifiques
  • Le type de storyboard dépend surtout du niveau de compétences et de l’utilisation finale.
    Vous faut-il beaucoup de détails ou non ?
    Voulez-vous insérer des dialogues ou pas ?
    Un croquis tout simple peut parfois convenir pour faire passer vos idées. Un storyboard plus détaillé sera, lui, utile pour faire comprendre votre concept dans son intégralité, en le découpant bien. 

    Le storyboard est, en tout cas, un outil très pratique, voire indispensable, pour harmoniser une création tout en organisant votre production en amont et évitant les grosses erreurs. 

    Exemple de storyboard réalisé par Violette Molliné, étudiante en cinéma d'animation 2D/3D

    Storyboard "Clip au café du Canal"

    Se former à L'IDEM Creative Arts School

    Entrez en Prépa Arts Appliqués

    Si vous souhaitez faire de votre passion : votre métier dans le Design Graphique, la Publicité, le Cinéma d’animation ou encore le Jeu Vidéo, L’IDEM vous propose de vous former une fois le baccalauréat en poche. Première étape: passez par notre année de Prépa Arts Appliqués. L’objectif de cette formation initiale est d’intégrer ensuite notre cursus en Design Graphique ou en Animation 2D-3D.

    EN SAVOIR PLUS

    Laisser un commentaire

    ©L'IDEM 2019