fbpx
AudiovisuelÉvènementL'école

{MASTERCLASS} avec Vincent Ricci

Nous vous présentons Vincent Ricci, ancien élève à L’IDEM il est aujourd’hui chef-opérateur et étalonneur dans une boîte de production spécialisé dans le sport extrême.

Il est de retour à L’IDEM le temps d’une semaine mais cette fois-ci en tant qu’intervenant dans le cadre d’une Masterclass.

C’est la première fois qu’il enseigne à une classe, nous avons profité de l’occasion pour lui poser quelques questions sur son parcours et son métier dans une interview.

Quel est ton parcours ?

J’ai commencé par un Bachelor audiovisuel à l’IDEM sur 3 ans. Pendant mon bachelor je me suis spécialisé dans l’image, je suis sorti de l’IDEM en étant polyvalent en ayant appris beaucoup de choses différentes, notamment le son et la réalisation. Mais au fur et à mesure de mon parcours professionnel je me suis spécialisé dans l’image et la colorimétrie.

En fin de deuxième année de l’IDEM j’ai eu un contrat en CDD dans une boîte de production spécialisée dans le sport extrême, c’est là-bas que j’ai commencé à toucher à tout, notamment l’image et par conséquent la colorimétrie, domaine dans lequel je suis spécialisé aujourd’hui.
Cela fait maintenant 5 ans que je suis dans cette société en tant que chef-opérateur et étalonneur.

 

Vous pouvez retrouver leurs créations sur la plateforme viméo : PVS company

Dans quelle spécialité interviens-tu au sein de L’IDEM ?

Nous sommes actuellement sur un module d’étalonnage et colorimétrie, un des derniers processus de post-production qui consiste après le montage à apporter toutes les corrections colorimétriques aux images pour sublimer le travail de photographie qui a déjà été fait.

C’est intéressant car on peut échanger avec les élèves qui ont déjà touché à ce domaine-là mais surtout voir avec eux toute l’approche de l’image qu’ils ont en général.

C’est intéressant pour eux car ils apprennent de leurs erreurs, sont plus assidus sur certaines lumières lors des tournages et comprennent certains choix qu’ils ont fait en post-production. Cela leur permet d’anticiper la façon d’éclairer et de filmer certaines séquences en voyant justement la fin du processus de l’image.

Pourquoi avoir répondu présent pour ce module d’étalonnage ?

Thierry Le Strat qui est professeur en audiovisuel à L’IDEM m’a déjà demandé l’année dernière de revenir en tant que Jury pour les examens des 3ème année et c’était une belle occasion pour moi de revenir au Soler et revoir les promos qui ont succédé la mienne.

J’ai trouvé ça très enrichissant de voir le regard des futurs professionnels qui allaient rentrer dans nos métiers et de pouvoir juger certains travaux, même si ça s’est avéré être difficile d’avoir un regard impartial, mais en même temps j’ai eu de très belles surprises et j’ai beaucoup appris des choix créatifs de certains.

C’est pourquoi quand on m’a proposé de revenir cette année pour donner un cours sur un sujet que je maîtrise j’ai dit oui parce que pour moi ça peux aussi être intéressant d’avoir un regard créatif sur les futurs jeunes professionnels de nos métiers.

Que penses-tu du niveau des étudiants de L’IDEM ?

Les profils sont vraiment différents, il y’a des étudiants spécialisés en post-production, d’autres en images, mais au final je pense que chacun d’entre eux peut s’y retrouver.

Il y’a des avis très différents mais qui sont pour le coup pas moins intéressants, certains appréhendent un peu plus l’image et ont envie d’être plus sur du tournage et de la production en général, mais même pour eux l’étalonnage peut être intéressant parce que ça leurs apprend comment mieux filmer et mieux éclairer leurs séquences pour la post-production.

Un conseil pour nos étudiants ?

La chance que j’ai eu, c’est de tomber dans une équipe passionnée d’image avec qui je me retrouve. Chacun a ses spécialités, j’ai donc pu apprendre du regard des autres et en même temps affiner mon regard à moi.
Il faut penser que nous sommes dans des métiers où le travail d’équipe est très très important ! Donc au final même dans une optique d’évolution personnelle et professionnelle c’est toujours bien d’avoir une équipe solide et des gens avec qui on aime travailler autour de soi, c’est la meilleure façon de progresser à mon sens !

Laisser un commentaire

©L'IDEM 2019