Animation 2D-3DNewsTémoignages

L’art de la sculpture 3D avec ZBrush

Depuis son arrivée sur la scène il y a plus de dix ans, ZBrush s’est largement imposé comme un logiciel majeur dans l’univers de l’animation 3D. Développé par Pixologic Inc., ZBrush est aujourd’hui le logiciel de sculpture le plus avancé du marché et le standard pour les studios de cinéma et de jeux vidéo professionnels du monde entier. Des films comme Star Trek, Le Seigneur des Anneaux, Rango, Avatar et les Pirates des Caraïbes ont tous utilisé ZBrush pour fusionner l’action en temps réel du personnage par exemple avec les effets visuels de la sculpture en 3D  (voir la vidéo du motion capture pour Avatar ci-après). ZBrush a même reçu un prix académique pour avoir révolutionné les effets spéciaux. Ce qui le distingue des autres outils 3D, c’est qu’il imite parfaitement les techniques de sculpture traditionnelles, toutes réalisées numériquement sur un ordinateur et s’inscrit dans l’une des techniques les plus utilisées dans l’Art numérique.

Se former sur ZBrush à L’IDEM Creative Arts School

Professeur en concept-art à L’IDEM Creative Arts School, Christophe Palma enseigne depuis 2 ans la sculpture numérique 3D sur ZBrush aux étudiants d’Animation 2D-3D (en plus des cours de dessin traditionnel qu’il donne depuis plus de 12 ans). Rencontre avec un professionnel issu de la bande dessiné & de l’illustration et un véritable passionné qui ne cesse d’affiner son trait en suivant toujours les nouvelles tendances des logiciels plébiscités par les industries du cinéma et du jeu vidéo.

Christophe Palma
Christophe PALMA

« J’ai choisi d’intégrer l’apprentissage de ZBrush au programme d’Animation 2D-3D car ce logiciel complète vraiment bien la modélisation faite avec MAYA et qu’il s’étoffe d’année en année dans les industries du cinéma et du jeu vidéo. Il y a un rapport peut-être plus intuitif (pas franchement simple au début) où  l’on retrouve le plaisir du modelage comme si on avait de l’argile entre les doigts. Beaucoup de concept-artist se mettent d’ailleurs à créer directement en 3D maintenant. Que ce soit pour le jeu vidéo avec des rendus en low poly (car moins gourmand en temps de calcul) ou pour des films d’animation. ZBrush permet d’aller vers des sculpts plus artistiques, jouer dans le détail au niveau des rendus de textures. Et pédagogiquement c’est un outil idéal pour former l’œil des étudiants à l’analyse des volumes, aux proportions, à la finesse des détails que ce soit sur du décor, des props (accessoires), ou des personnages ».

En effet, les concept-artistes peuvent atteindre des niveaux de détails de surface insensés sur leurs sculpts, ce qui en fait un excellent logiciel pour la finition d’un jeu ou d’un film d’animation. Des détails tels que les pores de la peau, les rides jusqu’aux reliefs naturels de la peau qui peuvent être subtilement brossés dans la surface de l’objet 3D avec une incroyable précision et beaucoup plus rapidement qu’un autre logiciel comme Maya ou 3ds Max.

ZBrush vu par Julien, étudiant en animation 2D-3D 

Julien MARTINEZ

Pourquoi avoir choisi la modélisation 3D ?

Lycéen, je n’avais pas de passion particulière mais j’aimais jouer au jeu vidéo et très vite j’ai été happé par l’univers de la 3D. Notamment par le réalisme qu’autorise cette technique que ce soit dans le cinéma, la pub ou le jeu vidéo. Avec l’image 3D, nous pouvons être à la fois dans le réel et dans la fiction, représenter même l’impossible mais de manière hyper réaliste, il n’y a aucune limite dans la création. J’ai commencé à m’y intéresser et à faire des recherches sur internet par simple curiosité. Je me rappelle être tombé sur une vidéo de workflow 3D avec le logiciel Blender que j’ai pu télécharger gratuitement même si à cette époque, je n’y comprenais pas grand-chose. J’expérimentais des petites choses en 3D, une épée, un bouclier toujours par simple curiosité mais avec beaucoup de difficulté et sans penser à en faire mon métier. Lorsque j’ai intégré L’IDEM en Prépa Arts Appliqués, je pensais d’ailleurs m’orienter au départ vers le Design Graphique pour devenir Infographiste ou Webdesigner. Cette première année m’a permis de toucher à tout et de me rendre compte rapidement que c’était la modélisation 3D qui me passionnait le plus et me correspondait davantage. C’est en pratiquant réellement en cours sur Maya lors de cette année Prépa que j’ai eu le déclic de me spécialiser plutôt en Modélisation 3D l’année suivante.

Que penses-tu de ZBrush ? son utilisation et ses avantages ?

Nous avons commencé à travailler sur ZBrush dès la deuxième année (après la Prépa Arts Appliqués). ZBrush n’était pas vraiment intuitif au départ. La première fois que je l’ai ouvert en cours, l’interface m’a plutôt intimidé, il y avait des boutons partout, ce n’était pas aussi clair qu’un logiciel de la suite Adobe comme Photoshop par exemple. Mais très vite ce qui m’a séduit dans la sculpture digitale avec ZBrush, c’est de pouvoir créer tout ce qui me passait par la tête avec beaucoup de liberté artistique et de flexibilité. Le dernier projet sur lequel je travaille actuellement en cours est un portrait réaliste. J’ai choisi de faire celui de l’acteur Benedict Cumberbatch où je m’éclate à travailler sur les rides et les pores de la peau avec un maximum de précision pour arriver (je l’espère) à un résultat proche d’une photographie, une réalisation qui m’aura pris environ 9 à 10 heures. Et oui travailler dans l’animation ou la 3D exige avant tout l’art de la patience.

Qu’est-ce que tu ambitionnes de faire à l’issue de ta formation à l’IDEM ?

A la fin de ma formation à L’IDEM, j’ambitionne d’être spécialiste en  sculpture et en texturing car selon moi ça fait partie des aspects les plus artistiques de la 3D et j’affectionne particulièrement le réalisme. Après en qualité de modeleur 3D, je peux être amené à travailler dans toutes sortes d’industries aussi bien dans le jeu vidéo que le cinéma d’animation, peu m’importe, les deux me fascinent. Et la possibilité de travailler aussi bien en France ou à l’Etranger m’exulte, comme en 3D il n’y a pas de limite. C’est surtout les projets des studios qui m’importent. Mon rêve serait bien évidemment de rejoindre des studios comme MPC, ILM et Ghost VFX.

Voici quelques rendus réalisés sur ZBrush par Julien Martinez – étudiant à L’IDEM en 3e année d’Animation 2D-3D (spécialité modeleur 3D). Pour nous donner son point de vue sur la sculpture numérique 3D sur ZBrush , Julien s’est prêté, volontiers, au jeu de l’interview. Et comme le souligne son professeur Christophe Palma qui ne tarit pas d’éloges à son sujet « Julien est un élève bosseur, passionné, motivé et curieux. Il a aussi bon goût pour ce qui est des mises en page, il pourrait tout aussi bien travailler dans la com’ ».

Se former à L'IDEM Creative Arts School

Entrez en Prépa Arts Appliqués

Si vous souhaitez faire de votre passion : votre métier dans le Design Graphique, la Publicité, le Cinéma d’animation ou encore le Jeu Vidéo, L’IDEM vous propose de vous former une fois le baccalauréat en poche. Première étape: passez par notre année de Prépa Arts Appliqués. L’objectif de cette formation initiale est d’intégrer ensuite notre cursus en Design Graphique ou en Animation 2D-3D.

EN SAVOIR PLUS

Laisser un commentaire

©L'IDEM 2019