Menu campusNews

Les cursus créatifs et numériques, une réponse à la digitalisation des métiers

digitalisation des entreprises Idem Le Soler

Applications sur nos smartphones, objets connectés, e-commerce et réseaux sociaux : de plus en plus de métiers et d’entreprises doivent prendre le virage du numérique au quotidien. Pas étonnant que les métiers du digital soient en plein développement. 

Pour répondre à la très forte demande dans le secteur du digital, où les débouchés sont nombreux, les filières des métiers créatifs et numériques, comme le développement web ou l’animation, se sont adaptées et développées. 

Le numérique, qu’est-ce que c’est ?

Facile : le numérique nous entoure au quotidien ! On parle là d’objets connectés à internet, de la télévision connectée ou du téléphone portable et ses usages.

Mais aussi de la caisse automatique et des DAB… Ce sont des technologies d’usage courant, dont il est aujourd’hui difficile de se passer. Dans tous les secteurs d’activité, des métiers ont évolué ou se sont créés autour d’elles. Si dans certains domaines, comme les supermarchés, cela a entraîné la disparition ou la mutation de postes, dans d’autres, de nouveaux métiers sont apparus. Comme ceux en rapport avec le big data (la grande quantité de données qui sont envoyées sur internet chaque jour) : il faut les traiter et les analyser et cela fait partie depuis quelques années des nouveautés pour les entreprises.

Quels métiers et quels débouchés dans le numérique ?

Ces nouveaux usages du numérique peuvent se ranger en trois grandes catégories, qui représentent des métiers très variés. 

Le développement web

S’il est un secteur qui recrute en permanence, c’est bien le développement web, avec ses 60 000 à 100 000 postes à pourvoir par an en France… De quoi faire réfléchir. Là, on parle de développement et de programmation : on crée la structure du site web, son arborescence, ses connexions avec les serveurs internet. Rien à voir avec le visuel, on ne s’occupe que de “l’emplacement” et de “l’existence” sur le web. 

Ces métiers sont très spécialisés et demandent de maîtriser beaucoup de langages (HTML5, PHP, javascript, etc.) et de logiciels. On peut être développeur pour des applications Android ou iOS, pour java, pour smartphone, jeux vidéo ou aussi développeur multimédia, ou front end. 

La création graphique et la communication visuelle

C’est la partie graphique, design… On va imaginer les sites web, les applications mobiles, les applications responsive : on crée aussi bien l’armature visuelle des outils que leur utilisation. Pour cela, on s’intéresse à l’expérience client ou à comment améliorer les interfaces pour les internautes. 

Parmi ces métiers, le chef de projet web recueille les demandes de tous les acteurs et participants pour la création d’un site et réalise avec un cahier des charges, qui déterminera l’utilisation et la fonction de cet outil. Le webdesigner s’occupe lui de la maquette du site, de sa structure visuelle et design. Mais aussi les webdesigner ou UX/UI designer, graphiste, illustrateur, ergonome web, chef de projet digital, chef de projet multimédia, chef de pub, directeur artistique, etc.

La stratégie digitale et webmarketing

Dans cette branche, on vend et on met son site e-commerce ou autre en avant. On s’adresse à des cibles spécifiques, avec des outils particuliers, comme le big data et les données, les réseaux sociaux, les vidéos, les chats, etc. On utilise les outils créés en amont pour faire du marketing et mettre en valeur les produits

Il s’agit entre autres des community managers, qui produisent du contenu pour une entreprise ou une structure en utilisant tous les canaux tels que Facebook, Instagram ou encore Tik Tok. On parle aussi des chefs de produit digital ou chef de projet digital, qui élabore des stratégie de commercialisation ou de communication digitales… Des chargés SEO, tournés vers le référencement et de la visibilité des sites internet. Des trafic managers, qui s’occupent du passage sur les sites. Ou encore des métiers entourant les big data, comme les web analyst ou les data scientist, qui recueillent et analysent ces données.

Le Guide des métiers créatifs

Votre passion : Le numérique

Passionné par les métiers créatifs et numériques tels que le web, le graphisme, la publicité etc. ? Passion ou avenir, pourquoi choisir ! Téléchargez vite notre Guide des métiers créatifs et numériques et découvrez les différents débouchés possibles, votre métier de demain.

TÉLÉCHARGER

Quelles formations numériques possibles à L’Idem ?

Pour répondre à la demande croissante en France – et à l’étranger, L’Idem propose plusieurs formations pour ces métiers créatifs et numériques : filière audiovisuel et animation 2D/3D, pour produire des vidéos, communication digitale pour produire du contenu et savoir où et comment le diffuser, développement web, métiers du son, design graphique pour toute la partie visuelle… Chacune de ses filières mènent à l’un des nombreux métiers évoqués ci-dessus. 

Toutes ces formations peuvent déboucher sur un bachelor (3 ou 4 ans d’études) et s’ouvrent sur des voies professionnelles. Des liens avec des entreprises partenaires peuvent être noués même pendant les études.

Utiliser correctement l’outil Photoshop

Métiers d’avenir et très demandés, les filières créatives et numériques connaissent un essor hors normes à mesure que le digital progresse dans de nombreux métiers. Et les occasions de se former ne manquent pas.

Laisser un commentaire

©L'IDEM 2019